Blues never die

Blues never die

Une fois de plus au Tokyo Joes hier soir, mais cette fois avec une fine equipe.

David, Bruno, James (imaginez un grand black originaire du texas qui crie “YEAAAAH” a chaque phrase de chaque chanson), moi meme. La musique etait super pour ne pas changer.

Ajoutez a ca la touche d’humour qu’il faut. Que malheureusement seul des gens habitant la Thailande quelque temps comprendrons, les blagues entre copains et des amoureux de blues tous ensemble.

Sinon a la fin du mois velo. Ca faisait un moment et ca va faire plaisir d’en refaire avec le Bangkok Bike Hash.

bref, en attendant d’obtenir mon permis de travail, la vie suit son cours.

2 Comments

Filed under Je survis a Bangkok

2 responses to “Blues never die

  1. Thanks mate.

    That place is awesome.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s